Investir dans des technologies à faible empreinte environnementale

L’objectif principal est de créer de solides capacités de production et de R&D afin de mieux faire face aux défis environnementaux, économiques et sociaux.

Chimie des flux (Flow Chemistry)

Les principaux avantages de la Flow Chemistry pour SEQENS et ses clients sont liés à la durabilité de ce procédé, d’un point de vue économique, environnemental et social.

La Flow Chemistry est un procédé caractérisé par un gain d’efficacité chimique : les réacteurs en flux continu ou en cascades de cuves agitées permettent de réduire le temps de la réaction et permet dans de nombreux cas une meilleure sélectivité. Tous ces éléments contribuent à minimiser les réactions secondaires et la formation d’impuretés : la qualité des produits s’en trouve améliorée et l’empreinte environnementale de tels procédés est réduite de manière significative.

Biocatalyse

La biocatalyse correspond à l’utilisation de catalyseurs naturels, tels que les enzymes, dans une réaction de synthèse organique. Pour ce faire, on utilise des enzymes plus ou moins isolées et/ou des enzymes qui se trouvent encore dans des cellules vivantes. Depuis plus de 20 ans, grâce à sa filiale Protéus by SEQENS est spécialisée dans les procédés biocatalytiques.

Favoriser l’éco-conception et l’économie circulaire

SEQENS travaille en permanence à la création de produits et de processus de fabrication plus durables. Voici quelques exemples de projets qui permettent à l’industrie de réduire son impact environnemental.

Récupération des solvants 

La récupération des solvants est le processus d’extraction de matériaux utiles à partir de déchets ou de sous-produits de solvants générés pendant le processus de fabrication. Ces produits chimiques peuvent ensuite être réutilisés, ce qui réduit la nécessité de produire de nouveaux solvants, tout en éliminant une grande quantité de déchets et en retirant les substances potentiellement dangereuses restantes.  L’activité SEQENS Customs Specialties, au Royaume-Uni, a mis au point une technologie efficace qui régénère actuellement jusqu’à 10 000 tonnes de solvants réutilisables pour le marché de l’industrie chimique.

Salty, un projet d’économie circulaire

Ce projet est un exemple d’économie circulaire. Au départ, 600 à 700 tonnes par jour d’eaux usées contenant 18% de NaCl étaient envoyées à l’unité de traitement des eaux usées de la plateforme industrielle. Notre équipe SEQENS EDS basée à Yangzi a réussi, après avoir mis en place un procédé d’oxydation, à envoyer 50% de ces flux à un partenaire pour la revalorisation de ces eaux (Phase I). Ce partenaire est le propre fournisseur de NaOH et H2 de notre site de production qui utilise cette solution comme matière première pour la production de NaOH. 

Après la phase I lancée en 2018, l’objectif de la phase II est de traiter, avant la fin de 2021, toutes les eaux salées (600 à 700 tonnes par jour) et de les envoyer à SPC, soit environ 24kt par an de solution saline à 18% de NaCl, fermant ainsi la boucle.

Les Estolides verts

Les estolides sont des polyesters d’acides gras, intéressants pour leur pouvoir texturant, lubrifiant, plastifiant, émulsifiant et hydratant. Ils sont notamment utilisés dans l’industrie automobile, cosmétique et alimentaire.

Green Estolides est un procédé sans solvant et biodégradable. Le projet, démarré en 2016, s’inscrit pleinement dans les missions fondamentales de Protéus by SEQENS, qui propose, conçoit et développe des enzymes et des procédés biocatalytiques destinés à l’industrie chimique.

L’objectif du projet, actuellement en phase préindustrielle, est de proposer la conception d’estolides à partir d’huile végétale et de favoriser la réduction de l’empreinte carbone.

Actuellement, les estolides sont synthétisés à partir d’acides gras à très haute température et en présence de catalyseurs chimiques. Les produits obtenus sont souvent très colorés et d’une pureté insatisfaisante.

Green Estolides est plus compétitif car il permet de travailler à des températures plus basses (inférieures à 90°C) et sans solvant organique.

En outre, le procédé est plus respectueux de l’environnement : les estolides ont un poids moléculaire plus élevé et une meilleure pureté. 

Accélérer la fabrication et l’approvisionnement durables de molécules essentielles pour la santé et l’économie

Soutenue par le programme « France Relance », SEQENS investit dans les nouvelles technologies et s’engage à produire des molécules essentielles pour sécuriser la chaîne d’approvisionnement des médicaments critiques sur 5 de ses sites français.

Les investissements de SEQENS permettront de :

  • sécuriser la chaîne d’approvisionnement des médicaments essentiels en relocalisant la production de leurs principes actifs et intermédiaires clés;
  • construire une unité de production de principes pharmaceutiques hautement actifs (HPAPI);
  • créer une nouvelle unité de production d’alcool isopropylique (IPA).

En quelques mois, SEQENS a fortement investi afin de répondre à la demande croissante de développement et de production de molécules critiques telles que les antiviraux ou les anticancéreux, mais aussi pour enrichir ses installations industrielles, notamment pour la production de principes hautement actifs et pour la production d’intermédiaires en flux continu.

Pour mener à bien ces projets, SEQENS s’appuie sur son centre de R&D, le SEQENS’Lab à Porcheville et sur les sites de production de Limay, Bourgoin, Aramon, Couterne et Roussillon.

Cette nouvelle unité viendra compléter les installations existantes de SEQENS et produira des antiviraux et des anticancéreux

La nouvelle unité s’appuiera notamment sur la modernisation et l’automatisation des équipements des installations existantes. Le site d’Aramon accueillera une nouvelle ligne de filtration/séchage des solides dans une zone à atmosphère contrôlée.

Parallèlement, d’autres actions de mise à niveau seront menées (rénovation des laboratoires, restructuration du stockage, etc.) afin d’accueillir les nouveaux produits.

SEQENS a décidé de déployer la technologie Flow Chemistry pour l’un de ses centres de R&D (SEQENS’Lab) et l’un de ses sites de production SEQENS CDMO Couterne. Ces 2 unités industrielles permettront de produire des intermédiaires GMP et non-GMP à usage pharmaceutique et non-pharmaceutique.

SEQENS souhaite accélérer le développement et l’industrialisation de molécules pharmaceutiques, grâce à la modernisation de ses outils de Recherche & Développement, la digitalisation et l’innovation.

SEQENS prévoit d’investir dans une nouvelle unité d’alcool isopropylique (IPA) à très haute performance énergétique et environnementale qui permettra d’augmenter de 40% les capacités actuelles du site de Roussillon. L’IPA est l’un des principaux solvants utilisés dans la production d’intermédiaires et de principes actifs pharmaceutiques. Il est également utilisé dans les produits d’hygiène.

SEQENS investit pour moderniser deux de ses sites de fabrication CDMO afin d’augmenter leur capacité de production.